Yoga: Transformer le corps et l’esprit

« J’ai pensé essayer le yoga, mais je ne suis pas assez flexible! » 

C’est l’un des nombreux mythes courants sur le yoga. La culture populaire a en quelque sorte associé le yoga à un exercice qui consiste à s’étirer. Pour d’autres, il s’agit d’une activité nécessitant la flexibilité d’un contorsionniste du cirque du soleil pour se mettre dans des postures époustouflantes sens dessus dessous. Voici quelques nouvelles pour vous: ce n’est ni l’un ni l’autre! 

Sagesse ancestrale

Le yoga est une philosophie ancienne qui serait originaire de l’Inde il y a plus de 5000 ans, avant l’histoire enregistrée. Ses pratiques incluent le travail de la respiration, le mouvement, les postures soutenues, la méditation et l’exploration de principes éthiques. Ces pratiques visent à promouvoir une vie saine et équilibrée. Le yoga a été progressivement introduit dans la société occidentale au 20e siècle. Il est devenu populaire lors de l’engouement pour l’aérobie des années 1970, particulièrement « l’asana », la composante de posture du yoga. Bien que les postures de yoga jouent un petit rôle, elles ne commencent même pas à couvrir les enseignements complexes et riches que le yoga a à offrir. 

Aujourd’hui, les professionnels de la santé du monde entier recommandent le yoga et l’intègrent dans leur pratique médicale. Cela est en corrélation avec le volume d’études scientifiques de qualité et de revues systématiques qui ont émergé au cours des dernières années au sujet des avantages du yoga pour toutes sortes de conditions de santé. Il n’est pas surprenant qu’une étude transversale réalisée aux États-Unis par le National Center for Health Statistics du CDC ait révélé que le pourcentage de la population qui utilisait le yoga est passé de 5.1% en 2002 à 14,3% en 2017! 

Le yoga :  À l’entrainement!

Du point de vue de la physiothérapie, le yoga est le package complet. Le yoga favorise la coordination des mouvements avec la respiration et écoute toujours les signaux du corps pour se mobiliser facilement. Il favorise une mobilité articulaire et une amplitude de mouvement saines et implique des mouvements qui utilisent toutes les parties du corps. Le maintien des postures aide à gagner de la force et de la stabilité musculaire. Lorsque nous croisons une partie du corps gauche sur une partie droite, nous entraînons notre capacité à traverser la ligne médiane du corps, favorisant les connexions entre nos deux hémisphères cérébraux. C’est une forme d’entrainement pour le cerveau! Le yoga favorise l’équilibre, la conscience corporelle et entraîne notre capacité à orienter notre corps dans différents plans de mouvement en stimulant notre système vestibulaire. Grâce à la méditation et à l’immobilité, nous apprenons à sentir où notre corps est inutilement tendu et à le détendre. 

Quand le moderne rencontre le traditionnel

Les soins de santé modernes ont évolué pour intégrer ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle le modèle biopsychosocial du handicap. Cela correspond exactement à la philosophie du yoga. Décomposons-le. Le « bio » fait référence au corps et à tous ses systèmes travaillant ensemble, le centre initial de la médecine moderne. Le « psycho » fait référence à la santé mentale et émotionnelle. Le yoga aborde cela à travers la respiration et la méditation, en enseignant à observer les fluctuations naturelles de nos pensées et émotions à travers la pleine conscience. Ensuite, le « social » est associé à notre participation à la vie et à la façon dont nous créons des liens positifs et significatifs avec d’autres êtres humains. Nous sommes biologiquement programmés pour rechercher la connexion avec les autres et le yoga met l’accent sur l’importance de la communauté pour le bien-être. 

Finalement, le yoga s’étend à la santé spirituelle. Dans ce cas, la spiritualité ne signifie pas la religion. Il s’agit de trouver un sens et un but dans la vie ainsi que de vivre en équilibre et en ligne avec ses valeurs personnelles. Vivre avec une douleur persistante peut soulever d’importantes préoccupations sociales et existentielles. Cela peut empêcher des individus de participer à des activités qu’ils appréciaient auparavant. Peut-être ne peuvent-ils plus accomplir des rôles ou tâches qui ont contribué à leur identité. Cela peut entraîner un sentiment de tristesse et la perte d’un engagement significatif dans la vie qui va au-delà de la douleur physique. Le yoga peut être un formidable outil pour aider à redéfinir son objectif et à se reconnecter au corps avec compassion et acceptation. 

Des discussions internationales sont en cours pour changer le nom du modèle de l’OMS afin qu’il devienne « biopsychosocial-spirituel » pour inclure cette composante importante. 

Il est extrêmement clair que l’étendue de l’expérience subjective de souffrance d’une personne a un impact sur tous les aspects de la santé. Dans les articles précédents, nous avons discuté de la façon dont nos pensées et notre état d’esprit peuvent changer directement la physiologie de notre corps. 

Le yoga est un outil concret qui peut être utilisé pour traiter la douleur et améliorer la fonction physique. Il prend en compte tous les aspects du bien-être en utilisant une approche holistique. Le yoga a le potentiel de transformer notre connexion à notre esprit et notre corps. Cela peut nous aider à nous connecter aux autres et à trouver un plus grand but dans la vie. 

Pourquoi ne pas l’essayer? 

Nous avons maintenant couvert une grande variété de sujets centrés sur l’importance de la respiration. Nous espérons sincèrement que vous avez trouvé cette série d’articles utile et informative. 

Maintenant, sortez et profitez de cet air frais! 

 

La série de chroniques:

Intro : Oser respirer
1. Le diaphragme : Respirer activement
2. Respirer : l’offre et la demande
3. La respiration et la mobilité articulaire
4. Le diaphragme : Un réseau de connexions
5. La respiration et nos émotions
6. Comment le stress peut affecter la respiration
7. La respiration: Un outil puissant pour lier le corps et l’esprit
8. Moduler la respiration pour prendre le contrôle
9. Le pouvoir de la pleine conscience et de la méditation
10. Yoga: Transformer le corps et l’esprit

Références:

Clarke TC, Black LI, Stussman BJ, Barnes PM, Nahin RL. Trends in the use of complementary health approaches among adults: United States, 2002–2012 pdf icon[PDF – 240 KB]. National Health Statistics Reports; no 79. Hyattsville, MD: National Center for Health Statistics. 2015.

Clarke TC, Barnes PM, Black LI, Stussman BJ, Nahin RL. Use of yoga, meditation, and chiropractors among U.S. adults aged 18 and over. NCHS Data Brief, no 325. Hyattsville, MD: National Center for Health Statistics. 2018.

Saad, M., de Medeiros, R., & Mosini, A. C. (2017). Are We Ready for a True Biopsychosocial-Spiritual Model? The Many Meanings of « Spiritual ». Medicines (Basel, Switzerland)4(4), 79. https://doi.org/10.3390/medicines4040079

Sullivan, M. (2019). Connection, Meaningful Relationship, and Purpose in Life. In: Pearson N, Prosko S, Sullivan M (Eds). Yoga and Science in Pain Care: Treating the Person in Pain. London, Uk: Singing Dragon Publishers; pp. 257-278.

 

Important : De retour à nos services réguliers COVID-19 & Téléconsultation avec nos physiothérapeutes. Lire la suite...>