Respirer: l’offre et la demande

Quelle est la meilleure façon de respirer? 

Certains ont probablement déjà entendu qu’il faut respirer par le ventre ou respirer profondément. 

La réponse : il n’y a pas de manière parfaite de respirer. 

Un patron respiratoire approprié est généralement celui qui est le plus efficace. Cela signifie celui qui utilise le moins d’énergie ou d’effort musculaire possible pour répondre aux exigences métaboliques de la tâche que vous effectuez. Autrement dit, c’est le patron respiratoire qui permet d’apporter la quantité optimale d’oxygène à nos tissus à chaque moment. Cela peut varier considérablement en fonction de ce que vous faites, que vous soyez assis sur le divan à écouter Netflix ou en train de monter une montagne escarpée par exemple. 

Parfois, la meilleure option c’est d’en faire moins!

L’hyperventilation chronique, que l’on pourrait simplifier comme étant le fait de trop respirer (augmentation de la fréquence des inspirations), est en fait l’un des troubles du patron respiratoire les plus courants. Cela peut entraîner des tensions musculaires, de la fatigue et des douleurs. Une respiration excessive peut aussi influencer les autres systèmes du corps humain, affectant certains processus pathologiques. Cela deviendra plus clair à mesure que nous continuerons à explorer les façons fascinantes dont notre respiration est reliée au reste des systèmes de notre corps. 

Moins d’effort pour mieux respirer

Les changements de posture combinés à de longues périodes en position assise peuvent également avoir un impact direct sur la façon dont nous respirons. Lorsque nous nous asseyons en position affaissée, nous limitons la capacité de la cage thoracique à prendre de l’expansion. Ainsi, nous devons solliciter de façon plus importante nos muscles du cou pour respirer. 

Généralement, le patron respiratoire le plus efficace peut être atteint lorsque nous sommes positionnés de manière à permettre au diaphragme d’effectuer la majorité du travail. Il faut garder la colonne vertébrale longue avec nos oreilles, nos épaules et nos hanches alignées les unes sur les autres. Imaginez une corde passant à travers votre colonne vertébrale de la tête à la pointe du coccyx. Que vous soyez assis, debout, accroupi ou agenouillé, vos oreilles, vos épaules et vos hanches devraient s’aligner sur cette corde imaginaire pour permettre une respiration optimale. Par exemple, si votre tête est trop avancée, vos oreilles ne sont pas alignées sur le reste, ce qui peut exercer une charge supplémentaire sur les muscles de votre cou et modifier votre respiration. 

Un outil puissant

Il a été démontré que le stress influence directement notre rythme respiratoire et peut entraîner une hyperventilation. Des études ont également montré que la douleur, voire l’anticipation de la douleur, peut entraîner l’hyperventilation. Même nos pensées peuvent changer notre façon de respirer!

Dans les prochains articles, nous mettrons l’accent sur l’importance de la respiration comme outil puissant pour non seulement remarquer ces changements auxquels nous faisons face, mais aussi potentiellement aider à atténuer les symptômes sur notre santé physique, émotionnelle et mentale. 

Voici deux défis pour vous avant de poursuivre votre lecture : 

  1. Êtes-vous en mesure de remarquer les changements dans votre respiration au cours d’une journée? 
  2. Est-ce que le fait de porter attention à votre respiration modifie votre respiration? 

La respiration peut être la clé pour accéder à nos propres esprit et corps de manière autonome. 

Êtes-vous prêt à plonger? Restez à l’affût pour en connaître plus! 

Intro : Oser respirer
1. Le diaphragme : Respirer activement
2. Respirer : l’offre et la demande
3. La respiration et la mobilité articulaire
4. Le diaphragme : Un réseau de connexions
5. La respiration et nos émotions
6. Comment le stress peut affecter la respiration
7. La respiration: Un outil puissant pour lier le corps et l’esprit
***sera disponible le 10 juillet***
8. Moduler la respiration pour prendre le contrôle
9. Le pouvoir de la pleine conscience et de la méditation
10. Yoga: Transformer le corps et l’esprit

Références:
Prosko, S. (2019). Breathing and Pranayama in Pain Care. In: Pearson N, Prosko S, Sullivan M (Eds). Yoga and Science in Pain Care: Treating the Person in Pain. London, Uk: Singing Dragon Publishers; pp. 140-156.

Important : De retour à nos services réguliers COVID-19 & Téléconsultation avec nos physiothérapeutes. Lire la suite...>