L’hydratation

Les températures chaudes se font de plus en plus rares, toutefois même par temps plus frais il est important de demeurer vigilant quant à votre niveau d’hydratation.

D’ailleurs on pense souvent d’emblée à la déshydratation toutefois une grande partie des malaises observés lors de course de longue distance sont au contraire dus à une surhydratation !

Le fait de boire trop d’eau lors d’une course peut mener à une hyponatrémie, c’est-à-dire une diminution de la quantité de sodium dans le sang. Cette pathologie peut mener à un malaise, une confusion, des nausées et vomissements, et dans les cas extrêmes mener au coma. Pour éviter ces symptômes, il est conseillé de boire uniquement lorsque vous avez soif, et non en prévention de la soif. En cas d’hyponatrémie, il est important d’éviter l’ingestion de liquide, et de consommer du sel.

Pour quelles autres problématiques croyez-vous qu’il faut être vigilant lors d’une course de longue distance?

Important : De retour à nos services réguliers COVID-19 & Téléconsultation avec nos physiothérapeutes. Lire la suite...>