Les exercices Kegel, pas toujours suffisants ?

Plusieurs femmes vivant avec de l’incontinence urinaire se font proposés les exercices de type Kegel. Ces exercices, décrits simplement comme une contraction du périnée et des sphincters ne sont pas si simples à réaliser.

Il est estimé qu’une femme sur deux ne les effectue pas correctement, celles-ci peuvent pousser au lieu de contracter ou encore utiliser d’autres muscles que le périnée. Lorsque mal exécuté, ces exercices peuvent contribuer à la problématique au lieu de l’améliorer. Aussi, les exercices doivent être spécifiques à chaque condition en termes de fréquence, durée de contraction, nombre répétitions, positions dans lesquelles faire les exercices.

D’après vous, quel professionnel de la santé est le mieux outillé pour vous aider avec cette problématique?

Service essentiel: faites-nous confiance pendant la pandémie COVID-19  II Prendre rendez-vous...>