On démystifie : Les crampes musculaires

Le cauchemar de bien des coureurs, les crampes musculaires ont longtemps été associées à un état de déshydratation. Plusieurs cocktails d’hydratation avec une panoplie d’électrolytes sont d’ailleurs disponibles sur le marché pour palier à cette dite carence. Malheureusement, la cause réelle des crampes musculaires n’est pas encore claire pour la communauté scientifique. Il semblerait que l’hypothèse la plus probable soit qu’elles sont la conséquence d’une fatigue neuromusculaire. La fatigue neuromusculaire survient lors d’un effort prolongé. Elle touche les circuits électriques qui communiquent avec les muscles, ce qui désorganise le fonctionnement normal de ces circuits et entraîne les crampes musculaires.

Le niveau de fatigue neuromusculaire pour provoquer une crampe est très différent d’un individu à l’autre, ce qui fait en sorte que certaines personnes expérimentent plus de crampes, alors que certains athlètes n’en auront jamais.

Maintenant que le ménage dans les causes potentielles a été fait, voyons comment les éviter. Encore une fois, il n’existe pas de recette miracle, la préparation physique demeure la clé. En effet, un entraînement physique spécifique à la tâche qui vous sera demandée lors de la pratique de votre sport est tout indiqué de manière à augmenter l’endurance de vos muscles et ainsi retarder l’apparition de la fatigue musculaire. Pour la course, exécuter des squats, des fentes, des sauts en combinaison avec un entraînement progressif à la course à pied est la meilleure façon de courir sans avoir à vous soucier des crampes!

Bon entrainement!

Service essentiel: faites-nous confiance pendant la pandémie COVID-19  II Prendre rendez-vous...>