On démystifie : L’arthrose

L’arthrose (ou l’ostéoarthrite) est l’usure progressive du cartilage dans une articulation donnée qui s’installe graduellement sur plusieurs années (et même décennies). Le cartilage qui protège normalement les surfaces articulaires s’amincit graduellement avec le phénomène d’arthrose. Par conséquent, la lubrification naturelle à l’intérieur de l’articulation en sera réduite, ce qui peut entraîner au fil du temps de la douleur et de la raideur lors des mouvements et des stress en compression de cette articulation. Cette dégénérescence articulaire peut toucher différentes articulations, mais affecte le plus souvent les genoux et les hanches. 

Lorsque les raideurs s’en mêlent 

L’arthrose reste un phénomène de vieillissement articulaire normal. Par contre, les blessures traumatiques à une articulation ou encore l’exposition à des stress mécaniques inhabituels ou mal dosés peuvent accélérer le processus de dégénérescence. C’est souvent à ce moment que les pertes de mobilité articulaire et la douleur s’installent. Un fait intéressant à noter est que la douleur liée à l’arthrose n’est pas proportionnelle à la sévérité de l’arthrose comme telle, mais plutôt proportionnelle à l’importance de l’ankylose (raideur) articulaire qui s’est installée. Ainsi, une personne présentant un niveau sévère d’arthrose observé sur une radiographie, mais qui conserve une bonne mobilité articulaire, sera beaucoup moins souffrante qu’une autre personne présentant une arthrose légère avec une perte significative de mobilité articulaire. 

L’importance de l’activité physique 

On ne peut pas faire disparaitre l’arthrose qui s’est installée dans une articulation, mais on peut par contre réduire beaucoup la douleur et les raideurs articulaires présentes. Il faut savoir que l’activité physique et les mouvements de grandes amplitudes sont essentiels afin de stimuler la lubrification naturelle du cartilage de nos articulations. Plus on bouge, meilleure est la lubrification articulaire, plus c’est confortable de bouger et meilleure est la mobilité de nos articulations. L’inverse est malheureusement aussi vrai : la sédentarité entraîne une diminution de la lubrification articulaire, ce qui augmente l’inconfort lors des mouvements. Plus on a mal, moins on a envie bouger. Si on bouge moins, des raideurs articulaires s’installent, et, comme mentionné plus haut, plus l’articulation est raide, plus la douleur sera importante. Il est donc primordial de ne pas tomber dans ce mauvais cercle vicieux et de trouver une façon de bouger régulièrement et d’avoir un mode de vie aussi actif que possible! 

Par où commencer? 

Maintenant, comment faire pour être plus actif lorsqu’on a de la douleur? Il faut d’abord trouver des activités bien dosées selon nos capacités. Le secret est de débuter progressivement en petite quantité, mais le faire le plus régulièrement possible (un peu à tous les jours). Un léger inconfort peut être normal lorsqu’on débute une nouvelle activité, par contre, l’inconfort ne doit pas persister dans le temps. Ainsi, aucune augmentation de douleur ou de raideur ne devrait être ressentie le lendemain. Il faut privilégier des activités cardiovasculaires impliquant des grands mouvements articulaires comme le vélo, l’aquaforme, la marche, etc. Ensuite, selon la tolérance et la vitesse avec laquelle le cartilage s’adapte au stress de l’activité, on peut augmenter graduellement la durée de l’activité ainsi que le niveau de difficulté (par exemple, ajouter quelques secondes de course pendant la marche). Enfin, quelques exercices de mobilité articulaire peuvent compléter l’entraînement afin d’optimiser la condition et réduire au maximum les symptômes reliés à l’arthrose. 

En conclusion, si vous avez des douleurs et des raideurs reliées à l’arthrose, n’hésitez surtout pas à consulter votre physiothérapeute afin qu’il puisse bien vous guider dans votre progression d’activités physiques et d’exercices. Bouger est la clé pour bien vivre et rester actif malgré l’arthrose.

Service essentiel: faites-nous confiance pendant la pandémie COVID-19  II Prendre rendez-vous...>